Sélectionner une page

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et costume

Malgré ses lourds handicaps, hérités de la guerre, titulaire de plusieurs décorations, il était un refuge moral et un exemple pour de nombreux jeunes et un soutien inestimable pour son épouse, Marie-Therese, en charge de notre fédération durant de nombreuses années.

Sa rigueur et son respect absolu de la discipline imposaient le respect. D’origine alsacienne, discret et bon vivant, il avait su gagner la confiance de tous. Militant exemplaire, il a été de tous les combats !

Fidèle à Jean-Marie et à Marine, il n’a jamais eu le moindre doute sur ses idées et son engagement. Quand d’autres avaient trahi, il était là, droit comme un « i » et intransigeant dans ses jugements. Pour lui l’honneur et la fidélité n’étaient pas des mots vides de sens.

Nous perdons un ancien. Nous perdons un ami, un camarade, un combattant de la France.
Edouard nous manquera c’est sur. La fédération des PO aura été marquée par cet homme sincère , désintéressé, patriote et fidèle.

A Marie-Thérèse et à sa famille, je présente mes sincères condoléances. Qu’il repose en paix.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et lunettes