Sélectionner une page

Agglomération de Perpignan :
«La Culture première victime de l’austérité !» – Communiqué de Louis Aliot, Député de la 2ème Circonscription des P.O. et Conseiller Communautaire de Perpignan.

Le Président de l’Agglomération, Maire de Perpignan, après avoir augmenté les impôts, met en place une véritable politique d’austérité.
Le conservatoire de musique est la première victime de cette politique. Il est une réussite et œuvre pour la transmission du savoir musical auprès de l’ensemble de nos enfants sur tout le territoire de l’agglomération.
Il y a deux causes à cette destruction programmée des politiques publiques : plus d’un demi milliard de dettes, conséquence de la politique Alduy-Pujol-Grau et l’absence d’implication du Conseil Général pour une culture réellement pour tous.
C’est ainsi que plus de 2000 enfants de moins de 15 ans suivent les cours et que 40 % sont issus des familles non imposables. Cela pour un coût par enfant inférieur de 50 % au conservatoire de Toulouse et de 25 % par rapport à celui de Montpellier.
Alors que Monsieur Pujol bénéficie à l’agglomération du soutien de la gauche dont le Parti Communiste, il n’arrive pas à obtenir le soutien du département et de la région.
Il est impératif de sauver le conservatoire et de maintenir la qualité de la formation qu’il donne à nos enfants.
Que la fausse droite et la gauche sectaire arrêtent de s’affronter inutilement et stérilement sur le dos des roussillonnais.
Vivement le changement !